Articles de vulgarisation scientifique au service du bien-être:

Marianne Mueller

Note: 
0
Aucun vote pour le moment

La vidéo de Marianne Mueller " Standing still/Travelling slowly" est tirée d'un voyage en Azerbaijan. Ce film a été présenté à l'école des beaux arts en 2009 à Toulouse et date de 2001-2002. Devant la caméra défilent des voitures, des cyclistes, un âne, des passagers. Le bruit de la circulation et la langue étrangère nous transportent immédiatement dans une autre ambiance. La mise en scène à l'école des beaux arts est très réussie : des séquences différentes du film étaient projetées sur trois écrans dans une grande salle confortable plongée dans la pénombre au plancher en bois. Les visiteurs étaient installés sur un banc et profitaient pleinement de cette halte calme et tranquille, dépaysante, avant de repartir pour d'autres lieux d'exposition toulousains proposés dans le cadre du Printemps de Septembre.

Sophie Calle, une artiste qui s'expose

Note: 
0
Aucun vote pour le moment

Sophie Calle a réinventé sa vie en la transformant en œuvre d'art, en scénarisant son sommeil, ses ruptures amoureuses, ses humiliations, ses obsessions et ses deuils. L'exposition dédiée à la perte de sa mère, présentée à l'église des Célestins en Avignon en 2012 était époustouflante et percutante. Elle a choisi comme d'habitude de tout dévoiler y compris des extraits du journal intime de sa mère qu'elle découvrait pour la première fois. La mère est montrée à l'aide de photographies et d'un ensemble d'objets qui reflètent son caractère solaire, sa beauté, son charisme et également ses défauts. Sophie Calle expose sans fausse pudeur leur relation mère-fille, une relation authentique. Ce partage de l'intimité constitue t-il au final une barrière protectrice en dépit des apparences? Clairement, cette installation fut un réussite et une sublimation de la perte. Elle a récidivé en Avignon un an plus tard en exposant toute sa vie dans une chambre d'hôtel. Elle recevait les visiteurs assise dans son lit et acceptait de recueillir leur témoignage, le plateau du petit-déjeuner posé sur les draps. Elle semblait fragile, seule et exposée : émouvant.

Anette Messager ludique et percutante

Note: 
0
Aucun vote pour le moment

L'oeuvre d'Annette Messager a été présenté dans une rétrospective qui lui a été consacrée en 2007 au centre George Pompidou. Un peu à la façon de Jan Fabre avec ses robes de mariées faites de tranches d'os humains, les peluches à la texture douce et les objets en dentelles ne laissent pas indifférents et sont loin des apparences ludiques et rassurantes qu'ils renvoient au premier coup d’œil. Les peluches sont désarticulées, les animaux sont empaillés et les dentelles envoient des messages visuels percutants et féministes. Son travail le plus remarquable est probablement Casino. Un voile rouge qui se gonfle et se dégonfle en un mouvement répétitif est saisissant. Ce symbole à la fois matriciel et féminin est le symbole même de la vie.

Christian Boltanski a le coeur qui bat

Note: 
0
Aucun vote pour le moment

Christian Boltanski n'est pas à proprement parler un artiste du bien-être mais plutôt de la disparition et de la mémoire. Néanmoins, son travail apporte un certain réconfort, certainement grâce à la mémoire préservée des anonymes disparus, des individualités dissoutes dans la masse et l'Histoire. L’œuvre la plus touchante est incontestablement "les archives du cœur". Ce "work in progress" comprend des enregistrements de battements de cœur captés à travers le monde. Ces archives sonores sont conservées sur une île japonaise, Teshima. A la biennale de Venise de 2011, les images de visages affichées sur un écran et constituées de de fragments de photos de bébés polonais et de vieillards suisses récupérés dans des journaux à la rubrique naissance ou nécrologie témoignent d'un attrait pour le hasard et les grandes étapes de la vie. Même s'il faut à chaque fois lutter contre l'inéluctable, Christian Boltanski montre des bébés et des cœurs! Un signe d'espoir, une lumière dans la pénombre?

Varda fantaisie et créativité, même à plus de 80 balais

Note: 
0
Aucun vote pour le moment

Agnés Varda, la réalisatrice bien connue est désormais plasticienne. Ses cabanes exposée en 2009 à la Biennale de Lyon touchent au cœur. Le sable, les pellicules, Noirmoutier renvoient à sa vie pleine de créativité et de fantaisie. Elle n'a pas hésité à se transformer en patate lors de son exposition à la Biennale de Venise pour attirer les visiteurs. Il faut avoir vu "les plages d'Agnès", DVD sorti en 2008 pour réaliser que ce petit bout de femme à la coupe improbable a plus de 80 balais au sens propre comme au sens figuré. Tout le monde se l'arrache, du MoMA de New York au Festival de Cannes. Agnès Varda surfe avec persévérance, sensibilité, inventivité et joie sur les épreuves qui ont jalonné son existence.

Drumming Live d'Anne Teresa de KIeersmaeker

Note: 
0
Aucun vote pour le moment

Comment décrire "Drumming Live" d'Anne Teresa de Keersmaeker créé en 1998? Les mots vont manquer pour dire la douceur, la fougue, la jeunesse, la souplesse et la précision qui se dégagent du travail des danseurs de la compagnie Rosas. Les nuisettes de soie et autres chemises fluides ou robes argentées conçues par Dries Van Noten amènent une touche très élégante et contrastent avec la liberté des gestes. Les corps sont libres et se déploient au grès de la musique en live offerte par des musiciens du conservatoire national de musique focalisés sur leurs xylophones et autres instruments à percussions. Drumming, la composition de Steeve Reich nous place immédiatement dans un univers onirique et relaxant. L'éclairage scénique renforce cette impression. Les mouvements répétitifs et les effets de bascule contribuent à l'effet hypnotique de ce spectacle. De la danse entremêlée à de la musique contemporaine pour un résultat époustouflant.

Thérapies complémentaires et alternatives dans la maladie de Parkinson

Note: 
0
Aucun vote pour le moment

A l’heure actuelle même s’il est encore relativement difficile d’améliorer la qualité de vie des patients atteints de la maladie de Parkinson uniquement avec le traitement de référence à base de dopamine, il est néanmoins possible d’associer à ce traitement absolument indispensable un mode de vie sain, des pratiques de mise en relation du corps et de l’esprit et des produits sains qui encouragent le patient à prendre une part active dans sa prise en charge thérapeutique. Bien que l’utilisation complémentaire de médecines alternatives soit courante, les données sur leur efficacités sont généralement limitées. Ce manque d’information empêche les médecins d’orienter les patients vers les pratiques les plus bénéfiques. Au-delà de l’exercice physique reconnu bénéfique dans la gestion de la maladie de Parkinson, la pratique du Tai Chi qui associe relaxation, pleine conscience et activité physique devrait être également recommandée. La pratique de la danse, la musicothérapie et le yoga sont d’autres pistes à tester mais toujours considérées d’un point de vue scientifique comme empiriques. Certains patients consomment également des plantes, des vitamines et autres alicaments sans preuves formelles tirées d’études cliniques. Il est important d’évaluer l’efficacité de toutes ces approches alternatives de façon aussi rigoureuse que les médicaments ou les dispositifs médicaux. De nombreux produits, en particulier certaines plantes utilisées en médecine ayurvédique méritent l’attention des professionnels de la recherche fondamentale et des investigateurs cliniques pour une évaluation de l’efficacité et de la sécurité de ces produits.

Référence :
A Review of the Clinical Evidence for Complementary and Alternative Therapies in Parkinson's Disease, Bega, D et al. CURRENT TREATMENT OPTIONS IN NEUROLOGY, 16, 10, 314.

Le sport, un atout santé, un atout bien-être

Note: 
0
Aucun vote pour le moment

Une étude de l’académie nationale de médecine portant notamment sur les conséquences médicales de la pratique d’un sport a été évaluée sur un échantillon important de la population et publiée en 2009. On retiendra qu’une pratique sportive régulière sous surveillance médicale constitue de façon certaine un atout bien-être pour les personnes âgées. En effet, leurs capacités fonctionnelles sont améliorées et leur risque cardiovasculaire est réduit. Il en résulte une meilleure qualité de vie et les problèmes de dépendance surviennent plus tardivement.

A l’échelle de l’ensemble de la population, la pratique d’un sport semble également bénéfique tout particulièrement dans la prévention de la survenue de maladies cardiovasculaires et respiratoires, l’ostéoporose, l’obésité le diabète, les cancers du sein et du colon ou encore les changements d’humeur.

Il est donc recommandé de faire du sport pour limiter la survenue de maladies et les désagréments physiques liés au grand âge.

Référence :
Pene, P, Touitou, Y, BULLETIN DE L ACADEMIE NATIONALE DE MEDECINE 193: 2; 415-429

Philippe Decouflé : Marcel Duchamp mis à nu par sa célibataire, même

Note: 
0
Aucun vote pour le moment

Le spectacle commence : les comédiens s’attablent devant le public. Très vite, le regard se focalise sur leur corps remarquables: les hauts talons et la robe moulante qui découvre le dos de danseuse d’Alice Roland, les jambes interminables de Christophe Salengro, rendues plus grandes encore par le port d’un pantalon à taille haute s’opposant au pantalon de cuir et aux « spectators » de Découflé. La mise en scène des corps est à l’œuvre. Les corps, la scène : l’iconographie de Découflé est présente avec le burlesque, l’image, la couleur, le mouvement, l’écriture. La lecture de la correspondance entre Duchamp et Roché s’égrène d’objet en objet symbolisant les œuvres de Duchamp sur un alliage de bon mots et de contrepèteries. Ce spectacle est un voyage au pays de la création, de l’invention et de l’insouciance, une sorte de pied de nez aux dictats bourgeois des années 20 aux années 50. Un délice à consommer sans modération.

Covermark, un allié beauté incontournable pour les imperfections pigmentaires

Note: 
0
Aucun vote pour le moment

La beauté est une des préoccupations essentielles dans nos sociétés modernes. Malheureusement, les personnes atteintes de troubles pigmentaires faciaux (angiome, acné, vitiligo, melasma) n'ont pas toujours la possibilité de recourir à des traitements efficaces malgré la multiplication de l'offre cosmétique dans ce domaine. Les fonds de teint des marques les plus prestigieuses, même les plus couvrants ne suffisent pas toujours à corriger les imperfections trop prononcées ou bien ne tiennent pas suffisamment longtemps. Une marque américaine relativement ancienne vient heureusement de lancer une gamme (Face magic) absolument formidable et d'une efficacité impressionnante. Il est conseillé de réchauffer la crème dans la paume de la main avant toute application sur le visage. Plusieurs dizaine de teintes existent et le prix n'est pas excessif. Pour un effet durable la poudre (finishing powder) est recommandée. Toutefois il est conseillé de la manipuler avec précaution car cette poudre très blanche s'incruste facilement dans les vêtements. Ce fond de teint mérite d'être mentionné ne serait-ce que pour l'amélioration réelle de la qualité de vie des personnes atteintes de défauts de la pigmentation et le bien-être qui en découle. Des produits spécialement conçus pour les jambes sont également disponibles. Covermark est assurément une gamme "bien-être".

Pages

S'abonner à www.lascienceculture.fr RSS