Articles de vulgarisation scientifique au service du bien-être:

Sophie Calle, une artiste qui s'expose

Note: 
0
Aucun vote pour le moment

Sophie Calle a réinventé sa vie en la transformant en œuvre d'art, en scénarisant son sommeil, ses ruptures amoureuses, ses humiliations, ses obsessions et ses deuils. L'exposition dédiée à la perte de sa mère, présentée à l'église des Célestins en Avignon en 2012 était époustouflante et percutante. Elle a choisi comme d'habitude de tout dévoiler y compris des extraits du journal intime de sa mère qu'elle découvrait pour la première fois. La mère est montrée à l'aide de photographies et d'un ensemble d'objets qui reflètent son caractère solaire, sa beauté, son charisme et également ses défauts. Sophie Calle expose sans fausse pudeur leur relation mère-fille, une relation authentique. Ce partage de l'intimité constitue t-il au final une barrière protectrice en dépit des apparences? Clairement, cette installation fut un réussite et une sublimation de la perte. Elle a récidivé en Avignon un an plus tard en exposant toute sa vie dans une chambre d'hôtel. Elle recevait les visiteurs assise dans son lit et acceptait de recueillir leur témoignage, le plateau du petit-déjeuner posé sur les draps. Elle semblait fragile, seule et exposée : émouvant.